De la blessure à la perle

pap4LA RESILIENCE

Dès que je me suis réconcilié avec mes blessures, elles deviennent sources de bénédiction, pour moi-même et pour les autres.  
Anselm Grün

 

 

Savoir comment pouvoir changer nos blessures en perles est le problème central de la croissance humaine.
Hildegarde de Bingen

 

Tout ce qui nous advient peut être perçu soit comme une possibilité de croissance, soit comme un obstacle à notre développement. C’est nous qui choisissons et personne d’autre.
Boris Cyrulnik

 

 

Est-ce que je prendrai en main la responsabilité de ma vie ? Est-ce que j’accepterai mon passé ? Est-ce que je  le considérerai comme un matériau à façonner ?

Oui ? Alors, je ne serai plus déterminé(e) par mes blessures.

Lorsqu’un grain de sable pénètre et blesse une huître, l’huître se défend en sécrétant de la nacre. Cette réaction donne ce bijou dur, brillant et précieux qu’est la perle.

 

 

SANS BLESSURE, PAS DE PERLE

 

 

Les blessures liées à notre histoire ne sont pas une fatalité ou des impasses. Nous avons la capacité, comme l’huitre, de les transformer et de grandir.

Ce ne sont pas les événements en soi qui sont le plus lourd à porter dans la vie, mais le sens que nous leur donnons.

Trouver le sens de nos blessures, c’est acquérir un nouveau regard sur les événements du passé et prendre de la distance avec eux pour vivre le présent comme un présent.

Le sens de la blessure, c’est–dire sa signification, sa raison d’être, mais aussi la direction qu’elle nous montre.

La signification que nous donnons à notre vie lui donne une orientation. Et inversement. Donner un sens à nos vies, c’est choisir une vie qui vaut la peine d’être vécue.

 

 

GROUPE & INDIVIDUEL

 

L’ATELIER DES MOTS SAISON 2016- 2017

 

TEMOIGNAGES