La langue française

attentat2INTRADUISBLE 

Quelques mots de la langue française sont intraduisibles.

Quels sont ces mots qui n’ont pas d’équivalent dans d’autres langues et qui, en tant qu’empreintes inconscientes, en disent long sur  notre façon de penser ?

Se recroqueviller, dépayser, retrouvailles…

L’idée de se retrouver après une séparation est un concept exprimable dans de nombreuses langues. Mais le mot même de retrouvailles synthétise différentes actions, émotions et réactions.

Les retrouvailles c’est lorsqu’on se retrouve, on se serre dans les bras, on s’embrasse, on exprime le plaisir de se retrouver lors de cet instant souvent émouvant.

Pour ne prendre qu’un exemple, voici un extrait du roman de Yasmina Khadra, « L’Attentat », adapté au cinéma et en bande dessinée.

Mes yeux se gonflent de larmes, mais je ne les laisse pas gâcher cette hypothétique réconciliation avec moi-même, ces retrouvailles intimes que je suis le seul à fêter quelque part dans ma chair et dans mon esprit.

Yasmina Khadra, L’Attentat, 2005.

 

EN SAVOIR PLUS SUR FOCUS TV5 MONDE

Les intraduisibles de la langue française