Impressions de voyage

L’EXPERIENCE D’ALEXANDRA

Deux journées de découverte du Vedic Art ces 24 et 25 juillet.

Il s’agit d’un processus issu de la tradition védique qui nous aide à développer et libérer notre créativité à travers la peinture, selon 17 lois naturelles.

24 juillet : j’ai été frappée par l’évolution de ce que j’ai déjà pu réaliser en une seule après-midi. Il n’est pas nécessaire de savoir peindre pour cela, on se laisse guider par son élan, son intuition.

 

 

Le but est de faire fonctionner le cerveau droit, libérer l’artiste en nous et laisser de côté le cerveau gauche, le rationnel.

Les moments de création sont méditatifs. Dans la première création, j’ai ressenti le besoin de tout jeter ce que je pouvais sur le papier, le déverser, me décharger. C’était très intense, j’étais debout, comme dans l’urgence et l’envie de saturer le papier de couleurs, remplir le vide. Sans me poser de questions et du coup sans presqu’une respiration.

Explorant le mélange des couleurs, expérimentant différents outils (pinceaux, éponges, mes doigts, brosse à dent, racloir, etc.). C’était tellement intense, brut, cash (je cherche le bon mot), d’une traite, que j’ai dû me (re)poser après cela et respirer plusieurs minutes. Je me sentais vidée et libérée de ce que j’avais expulsé. Ancrée.

Ensuite, peu à peu, pour les créations suivantes et en fonction des consignes (rajouter du relief entre autres), j’ai pris un autre rythme, introduit progressivement plus d’espaces et de légèreté, pour terminer dans une franche gaieté. Tout cela s’est fait spontanément, instinctivement, naturellement. Impressionnant. Créer, c’est tellement amusant ET enrichissant ! Belle expérience… Merci à Patricia, notre guide et accompagnatrice ! La suite, demain !

 

25 juillet: Vedic Art – jour 2 terminé. Encore une belle évolution, vers plus de douceur et d’apaisement…

Deux expériences pour le prix d’une: d’abord peindre, et puis par temps de canicule ! Mais nous avons survécu ! Cela n’a pas altéré notre concentration ni l’intensité du processus créatif, même si la lourdeur s’est fait ressentir par moments. Et la fatigue, en fin de journée. Il me reste à renouveler l’expérience en hiver par – 10 pour comparer ! 😉

 

2 août: Je suis ravie de cette découverte et constate après une semaine que mon horizon intérieur et créatif s’élargit chaque fois que je regarde mes créations ! J’observe aussi laisser plus de place à mon envie de créer, avec davantage de fluidité. Je retrouve confiance en mon potentiel. Pour différentes raisons (dont deux ateliers d’écriture aux mois de mai et juin, un nouveau travail énergétique entamé, notamment au contact des chevaux), la chape de plomb qui m’encombrait ces derniers mois semble s’être progressivement évaporée. Touchons du bois.

Vers la mi-juin, je me suis d’abord remise à écrire des mots en vrac sur ce blog, textes appelés eux aussi « créations ». Puis ai repris l’écriture de mon troisième roman. Ces deux journées des 24 et 25 m’ont cependant semblé déterminantes, une apogée, tant ce fut un feu d’artifices de couleurs, de gestes, d’intuitions. Je suis amusée en relisant ce que j’avais écrit sur le support assiette lors du premier atelier d’écriture au mois de mai ! Le Vedic Art était ce dont j’avais besoin !

Deux expériences pour le prix d’une: d’abord peindre, et puis par temps de canicule ! Mais nous avons survécu ! Cela n’a pas altéré notre concentration ni l’intensité du processus créatif, même si la lourdeur s’est fait ressentir par moments. Et la fatigue, en fin de journée. Il me reste à renouveler l’expérience en hiver par – 10 pour comparer ! 😉

Je prends le temps d’intégrer cela, de canaliser cette nouvelle énergie et poursuivrai certainement l’exploration du Vedic Art par la suite.

A DECOUVRIR : https://quandilnaitdusens.wordpress.com/